Premier Forum Africain sur la formation professionnelle

Atelier 2
Adéquation Formation-Emploi : Outils et Approches

DAKHLA

21-22 DEC

OBJECTIFS DE L’ATELIER


Lors de l’atelier «Adéquation formation-emploi : Outils et Approches », les intervenants vont débattre cette problématique, ils exposeront les expériences conduites dans leurs pays respectifs, les enseignements retenus et les perspectives. Les réflexions menées à travers cet atelier seront alimentées par un certain nombre de questions qui peuvent enrichir les échanges entre les représentants des différents pays et permettront en conséquence de dégager les recommandations et pistes d’actions.

L’objectif étant d’engager la réflexion sur la réingénierie du dispositif de formation professionnelle en mettant en exergue :

  • Les outils et les approches d’anticipation des besoins en compétences dans les différents pays pour mieux appréhender les besoins du marché de travail ;
  • Les approches de développement des programmes de formation basées sur les compétences, de manière à les adapter davantage aux besoins des professionnels et aux réalités des situations professionnelles ;
  • Les processus d’évaluation de la formation et de reconnaissance des compétences et des qualifications impliquant les différentes parties prenantes;
  • Les mécanismes et outils favorisant l’implication renforcée de l’entreprise dans la mise en œuvre et la gestion des dispositifs de formation.

PISTES DE REFLEXION


Cette thématique sera abordée à travers les principales pistes de réflexion suivantes  qui constitueront les axes du débat :

  1. La réactivité et la flexibilité du système de la formation professionnelle, face aux évolutions des qualifications et du tissu économique :
  • Quelles sont les composantes et l’architecture du système de planification?
  • Quels approches et outils d’identification de la demande sociale et économique au niveau national et régional seraient les plus pertinents pour permettre la réactivité et l’anticipation nécessaires en vue de répondre à cette demande ?
  • Quels sont les préalables à la mise en place de ce système de planification ?
  1. Pour accroitre l’efficacité des résultats du système de formation professionnelle et augmenter sa réactivité face aux besoins socio- économiques, l’adoption d’une approche basée sur les compétences demeure un choix incontournable :
  • Faut –t-il développer un cadre de référence, comme outil de développement et d’implantation des programmes de formation selon une approche basée sur les compétences (APC) ?
  • Dans quelle mesure l’intégration des soft skills dans les formations permettra d’améliorer l’employabilité ?
  • Quels seraient les modèles de pilotage du processus d’ingénierie de formation les plus appropriés permettant de garantir l’adhésion de tous les intervenants autour d’un intérêt commun ?
  • Quelles sont les meilleures pratiques qui permettent l’évaluation de la formation et de la reconnaissance des compétences et des qualifications ?
  1. Le rôle de la formation professionnelle, ne peut être accompli efficacement qu’avec la collaboration étroite des professionnels et l’implication effective et réelle de l’entreprise dans le processus de formation :
  • Quel rôle peut jouer l’entreprise dans le processus d’ingénierie de formation et de gestion ?
  • Comment le développement de la formation en milieu professionnel permettrait de disposer d’une offre de formation ciblée ?
  • Quels dispositifs mettre en place pour inciter les entreprises à investir dans la mise à niveau des compétences des salariés, pour les adapter davantage aux évolutions technologiques et faire face aux importantes fluctuations que connait le marché du travail?



Forum

Réseaux sociaux

Suivez-nous